Naissance de Julie-Victoire Daubié, première bachelière

26 mars 1824

Découvrir

Lorsque l’institutrice vosgienne Julie-Victoire Daubié (1824-1874) obtient, à 37 ans, son diplôme du baccalauréat, l’enseignement secondaire féminin en France est pour ainsi dire inexistant : il faudra attendre la loi Camille Sée, en 1880, pour connaître une avancée majeure avec la création de collèges et lycées de jeunes filles, et 1924 pour que celles-ci obtiennent légalement l’autorisation de passer le baccalauréat. Le diplôme de Mme Daubié est donc une première saluée par la presse du Second Empire, et cette médiatisation va lui donner la notoriété nécessaire pour faire entendre sa voix en faveur des droits des femmes. Exploit singulier, le parcours scolaire et universitaire de Victoire, la bien nommée, marque une étape importante dans la longue histoire de l’éducation des filles.

Par Véronique André-Durupt, biographe de Julie-Victoire Daubié
Lire l'article

ACTUALITÉS

Retour en haut