Naissance du naturaliste Étienne Geoffroy Saint-Hilaire

15 avril 1772

Découvrir

Étienne Geoffroy Saint-Hilaire occupe, à mi-chemin entre l’énorme travail de description des objets naturels auxquels se livrèrent au XVIIIe siècle des savants comme Buffon ou Linné, et la dynamique évolutive introduite par Darwin dans la seconde moitié du XIXe siècle, une place singulière dans l’histoire des sciences. Avec Lamarck et Cuvier, ses collègues au Muséum d’histoire naturelle, il interroge la pertinence des critères de classification des êtres vivants : influencé par les théories transformistes du premier, il défend contre Cuvier le principe d’une unité de composition organique. Deux cents ans après, la découverte du rôle de certains gènes dans le développement des organismes animaux éclaire d’un jour nouveau les hypothèses de Geoffroy, et témoigne de la merveilleuse fécondité du questionnement scientifique.

 

Par Hervé Le Guyader, Biologiste, professeur émérite de Sorbonne université, ancien directeur du laboratoire Systématique, Adaptation, Évolution
Lire l'article

Geoffroy Saint-Hilaire et les écrivains de son temps

ACTUALITÉS

Retour haut de page