Naissance de la mathématicienne et astronome Nicole-Reine Lepaute

5 janvier 1723

Découvrir

Au XVIIIe siècle, la faible institutionnalisation de la recherche scientifique, corrélée à la pratique des Salons et à la propagation des idées des Lumières, ont permis à certaines femmes d’exception d’accéder à la connaissance. Nicole-Reine Lepaute est de celles-ci. Moins connue qu’Émilie du Châtelet, qui fut la compagne de Voltaire et la traductrice de Newton, Mme Lepaute se distingua notamment en calculant avec une précision remarquable le passage au périhélie de la comète de Halley, au prix d’un travail titanesque qui allait permettre d’asseoir définitivement en France la théorie de la gravitation universelle.

Par Françoise Combes, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences
Lire l'article

Femmes de science au XVIIIe siècle

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER

Retour haut de page