Séjour d’Alexandra David-Neel à Lhassa

Janvier - février 1924

Découvrir

Une seule photographie montre Alexandra David-Neel (1868-1969) à Lhassa : assise sur le sol devant le palais du Potala, vêtue d’une tunique de bure à capuche, le visage noirci. Elle est maigre, sale, épuisée, méconnaissable. Si loin de l’élégante voyageuse en robe de mousseline et chapeau blanc arrivé en Inde treize ans auparavant. Celle qui voyageait en chaise à porteurs avec serviteurs, chevaux et yaks vient de parcourir deux mille kilomètres à pied du Sichuan à Lhassa, en plein hiver avec le jeune Yongden…

Par Laure Dominique Agniel, auteure et réalisatrice, biographe d’Alexandra David-Neel
Lire l'article

ACTUALITÉS

Retour en haut