Découvrir

Né dans le Tarn au temps de la monarchie censitaire, Émile Combes (1835-1921) devient l’un des meneurs du « parti républicain » à la fin du XIXe siècle, en tant qu’animateur des gauches au Sénat et cadre du Parti radical fondé en 1901. Un siècle après son décès, sa mémoire est encore chargée de passions, l’élu incarnant une frange intransigeante de l’anticléricalisme de la Troisième République.

Lire l'article

ACTUALITÉS

Retour haut de page