Découvrir

Le 4 novembre 1874 mourait à la Guadeloupe un ancien député français de 57 ans, Louisy Mathieu, qui avait siégé à l’Assemblée nationale constituante sous la Deuxième République. Suppléant puis remplaçant de Victor Schœlcher, son mandat parlementaire avait marqué les esprits dans le Paris de 1848 et 1849. « Le jour où M. Louisy Mathieu a fait son entrée dans le palais législatif, a raconté Alexandre Dumas, tous les yeux se sont tournés de son côté. Jamais pareil spectacle ne s’était vu dans une assemblée européenne. » Noir, ancien esclave affranchi, Louisy Mathieu est un symbole mais une exception dans l’histoire de la France du XIXe siècle. À ce titre, il a sa place dans la mémoire nationale.

Article d’Yves Bruley, maître de conférences HDR à l’École Pratique des Hautes Études.
Lire l'article

Portrait

Retour en haut