Naissance d’Edmond Fleg

26 novembre 1874

Découvrir

Convaincu de la proximité entre les valeurs de la Torah et les droits de l’homme, Edmond Fleg (1874-1963) n’a eu de cesse de défendre son identité juive et française. Poète, philosophe, librettiste et essayiste, il incarne un judaïsme généreux et ouvert en un siècle né dans les secousses de l’affaire Dreyfus, et tragiquement marqué par la Shoah. Alors que s’enflamment de nouveau les haines meurtrières, Haïm Korsia, Grand Rabbin de France et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, rend un hommage vibrant à celui qui voyait dans le judaïsme un « rêve de paix entre les hommes ».

Par Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Lire l'article
Retour en haut