Mort de Daniel-François-Esprit Auber

12 mai 1871

Découvrir

La carrière musicale de Daniel-François-Esprit Auber est étroitement liée à l’Opéra-Comique de Paris, qui lui fournit son premier maître de musique en la personne du baryton Martin et pour lequel il composa, entre 1813 et 1869, plus de 30 opéras comiques. Initié tôt à la musique, remarqué à 24 ans par Cherubini, il fallut pourtant la mort de son père et la faillite du commerce familiale pour qu’Auber se décide, à 37 ans, à devenir compositeur professionnel. Emblématique de la vie culturelle française du XIXe siècle, le genre de l’opéra-comique, dans lequel Auber s’est principalement illustré, fait de lui un musicien de tout premier plan, sans doute le compositeur lyrique français le plus joué en son temps. Il fut élu à l’Institut de France en 1829.

Lire l'article

ACTUALITÉS

Retour haut de page