Naissance du sculpteur César

RETOUR AU DOSSIER

Bernard Blistène, Directeur du Musée national d’art moderne


Le directeur du Musée national d’art moderne rend hommage à l’œuvre novatrice de César. Un expérimentateur dont l’audace a permis d’élargir le champ de la pratique sculpturale.

 

Le 1er janvier 2021, César aurait eu cent ans ! L’homme nous manque mais l’œuvre demeure et ne cesse de grandir auprès d’un public qui mesure l’importance de sa trajectoire. 

Peu d’artistes ont connu la gloire de leur vivant. César en a sans doute payé le prix auprès d’un monde de l’art qui sait être cruel et oublier ses engagements. Mais force est bien de constater que l’inventivité de l’artiste, la radicalité de nombre de ses gestes ont marqué l’histoire de la sculpture moderne et contemporaine. 

De César, tout un chacun connait ses Fers soudés, ses Compressions, ses Expansions, ses Empreintes et mille et une facettes de cette œuvre qui n’a cessé de se réinventer comme de se remettre en question. Car César doutait et ne se satisfaisait pas de la reconnaissance de certains de ses gestes, au point qu’il remit maintes fois son parcours en question, au point de dérouter. 

 

« Je suis devenu moi-même le jour où j’ai osé faire certaines choses que je croyais interdites. » César 

 

Epris de techniques diverses, sensible à l’extrême, il n’a cessé, sa vie durant de se frotter à la logique du matériau, allant du plus traditionnel qui soit au plus en prise avec son temps. Expérimentant sans cesse, il s’est aventuré en pionnier dans des champs inconnus : l’histoire de l’Expansion reste à ce titre à la fois fascinante et mémorable parmi beaucoup d’autres tant elle révèle que César lui-même fut souvent le premier spectateur des œuvres qui naissaient de ses investigations. 

Deux rétrospectives  l’une à Marseille en 1993 et l’autre au Centre Pompidou en 2017 – m’ont permis de mesurer au plus près l’inventivité de son art. Austère et jubilatoire, novatrice et ludique à la fois, l’œuvre de César aura métamorphosé et élargi le champ de la pratique sculpturale à des territoires inconnus. Plus, elle lui aura offert de nouveaux paradigmes. On reconnaitra ici qu’il est rare qu’il en soit ainsi ! 

 

Print Friendly, PDF & Email
Retour haut de page