La mort de Molière, à la quatrième représentation du Malade imaginaire

RETOUR AU DOSSIER

Entretien oral avec Patrick Dandrey, professeur à l’Université Paris-Sorbonne, spécialiste de la littérature du XVIIe siècle français et de l’histoire de la mélancolie ancienne


Auteur, acteur, metteur en scène et directeur de troupe, Molière a usé de tous ces masques pour faire jaillir ce talent qui lui est propre : châtier les mœurs par le rire, une maxime valable jusqu’au dernier jour de sa vie. Sur ces derniers moments, Patrick Dandrey, évoque le miroir entre le comédien et son dernier rôle, celui d’Argan dans Le Malade imaginaire.

 

 

 

 

Crédits photos :

Illustration de la page d’accueil : Le Roy Soleil, dessin de Maurice Leloir © Wikimédia Commons

Print Friendly, PDF & Email
Retour haut de page