Découvrir

De la nature provençale aux rythmes du Carnaval de Rio, de la samba brésilienne au jazz américain, Darius Milhaud (1892-1974) apparaît comme un musicien du monde, un véritable créateur de rencontres musicales. Issu d’une formation classique, le compositeur s’en détache rapidement avant d’expérimenter des « collages », basés sur la polytonalité et la polyrythmie. Son œuvre culmine en 1920 avec Le Bœuf sur le toit, dont le refrain revient près de quatorze fois sur douze tonalités différentes ! L’œuvre de Darius Milhaud, mort il y a cinquante ans, dont l’existence aura été marquée par deux guerres et par l’exil, est celle d’un explorateur exceptionnellement prolifique du monde musical du XXe siècle.

Par Pierre Cortot, agrégé de lettres modernes, docteur de l'EHESS en sciences du langage
Lire l'article

ACTUALITÉS

Retour en haut