Boni de Castellane, le collectionneur esthète modèle de Proust

RETOUR AU DOSSIER

Entretien oral avec Éric Mension-Rigau, professeur d'histoire sociale et culturelle à l'université Paris-Sorbonne

Archive Canal Académies

Personnage incontournable du Paris de la Belle Époque, Boniface – Boni – de Castellane est resté dans la mémoire collective comme un esthète, un collectionneur et un dandy. Découvrez celui qui fut l’un des modèles de Proust, le digne descendant de Talleyrand et le défenseur des demeures historiques de France.

 

Les bons mots de Boni de Castellane (1867-1932) – souvent apocryphes – sont célèbres, tout comme l’ont été, de son vivant, son mariage avec la riche héritière américaine Anna Gould, ses fêtes dans le somptueux Palais Rose qu’il fit construire sur l’actuelle avenue Foch et jusqu’à ses déboires financiers qui, après son calamiteux divorce, l’obligèrent à exercer la profession de décorateur-antiquaire…
Premier biographe de ce modèle de Proust (Robert de Saint-Loup dans A la recherche du temps perdu), Éric Mension-Rigau nous brosse le portrait de celui qui fut aussi un homme politique (député des Basses-Alpes) doté d’une réelle intuition politique (notamment dans l’affaire marocaine ou vis-à-vis des alliances diplomatiques de la France) et qui, toujours, essaya de se montrer digne du plus illustre de ses ancêtres : Talleyrand.
Il restitue l’image d’un homme qui sut faire preuve d’une grande force de caractère dans l’adversité et qui a contribué à la défense du patrimoine français en participant à la création de La Demeure Historique…

Éric Mension-Rigau, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et spécialiste des élites nobiliaires s’entretient avec David Gaillardon de cet homme à la personnalité protéiforme et attachante.

À lire : 

Éric Mension-Rigau, Boni de Castellane, Paris, Perrin, 2008

 

 

Crédits photos :

Illustration de l’article :

Bannière : Les Acacias : Boni de Castellane, Louise Balthy, Fishof, F. Oppenheim, Boulenger, vus par SEM, entre 1900 et 1925 © Paris Musées/Musée Carnavalet-Histoire de Paris

Bas de page : Éric Mension-Rigau © Collection privée

 

Print Friendly, PDF & Email
Retour haut de page